Au cours des discussions qui ont eu lieu, ce lundi entre les représentants du gouvernement et les syndicats du secteur éducatif guinéen, dans le cadre des négociations initiées par le Premier ministre Kassory Fofana, la question des 8 millions, comme salaire de base des enseignants n’a pas été évoquée.

Se disant être représentant de la branche du SLECG (Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée) dirigé par Aboubacar Soumah, qui a fait cette revendication ; Oumar Tounkara au sortir de cette rencontre a précisé : ‘‘vous savez, il faut être respectueux des engagements. Dans le protocole signé, on ne parle pas de façon explicite des 8 millions. On a dit, revalorisation des primes et reversement du montant généré par le recensement aux enseignants en activité. Et sur ce plan, les négociations vont bon train et demain (ce mardi) on va vous donner ce qui aura été obtenu au finish.’’

Rendez-vous est donc pris pour ce mardi, à partir de 11h dans la salle de réunion du CPA (Centre de perfectionnement Administratif) du ministère de la Fonction publique.

Mohamed Soumah pour Guinee7.com