Paul Moussa Diawara

 

Il est question de la réinstallation de trois cadres suspendus pour des faits de détournement apprend-t-on, de 20 milliards de francs guinéens. Un problème soulevé dès l’arrivée de M. Paul Moussa Diawara à la tête de l’Office Guinéen de Publicité (OGP) en mars 2014.

Les mis en cause sont El hadj Boubacar Béla Doumbouya, Directeur Administratif Financier (DAF), Mamadouba Mangué Sylla, Directeur Commercial et Kokè Condé, Chef Comptable.

Le dossier serait au niveau de la justice et suivi par l’inspection générale des Finances. En attendant le dénouement de l’action judiciaire, selon les informations du ministère de la Communication, l’ordre de réhabiliter les trois agents serait venu de la présidence.

Le ministre de la communication qui a tenté plusieurs fois d’exécuter cet ordre, s’est toujours buté contre le refus du 1er responsable de l’OGP.

Mardi, 24 mars, dans les environs de 14 heures, le ministre de tutelle a envoyé des mandants coordonnés par l’Inspecteur Général de son département, Nété Sovogui, et composés de deux gendarmes, d’un Huissier de justice et d’un menuisier muni de ses outils de travail pour installer, les cadres suspendus par le DG de l’OGP.

Longues négociations dans le bureau de Paul Moussa Diawara…

Arrivés sur les lieux, les missionnaires du ministre Makanéra se sont d’abord partis dans le bureau du Directeur Général de l’OGP, Paul Moussa Diawara où tout a commencé à dégénérer, avant de sortir au salon d’attente où on avait finalement du mal à comprendre les uns et les autres. Les témoins sur les lieux auraient assisté à du pire rififi.

Par ailleurs, si certains estiment que Paul Moussa fait un excès de zèle en en tenant que coute à renvoyer des cadres dont toutes les preuves de culpabilité ne sont pas données, d’autres comprennent mal l’immixtion poussée du chef de département Makanéra dans la gestion des affaires de l’OGP. Mais du côté du ministère on soutient mordicus que l’ordre de ramener les cadres renvoyés par Paul serait venu de la présidence. Alors question : Paul Moussa ose-t-il se mettre au travers d’une décision du président Condé ?

Avec l’AGP

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici