Au total, ce sont quatre parieurs, qui se disent gagnants de la loterie organisée par la société Africa Lotto, qui peinent à rentrer en possession de leurs dus depuis des semaines a appris Guinee7.com

Le cumul des gains s’élève à plus de dix neuf millions de francs guinéens (19.000.000FG). Trois parieurs, réclament la somme  de 5.125.000 FG chacun, et un autre lui, réclame la somme de 4.200.000FG

Amadou Touré l’un des parieurs qui a contacté Guinee7.com a confié « Depuis l’installation de cette société à Timbi Madina, nous parions chaque jour. Mais on avait jamais gagné, il y a de cela environ trois semaines, moi j’ai joué 4.000FG et j’ai gagné. Mais j’ai tout fait pour récupérer mon gain, impossible. Chaque jour leur agent qui est à Timbi Madina me dit que je dois être payé à partir de Pita. Cela prenait beaucoup de temps que j’ai décidé de me rendre avec l’agent de la société à Pita. Arrivé là-bas le coordinateur, un certain Monsieur Cissé m’a dit effectivement que j’ai gagné et qu’il a remonté les informations à sa direction générale qui doit me payer. Il m’a prié de patienter. A mon retour, j’ai appris que certaines personnes aussi ont gagné mais qu’elles n’avaient elles aussi pas récupéré leur gain. C’est ainsi qu’ensemble nous avons décidé  de saisir les machines de l’agent ; finalement on a changé de stratégie et nous avons porté une plainte. Mais la plainte n’a toujours pas prospéré. Ils nous demandent de nous rendre à Conakry. Mais nous n’avons pas les moyens d’y aller et même si nous avions les moyens, on ne pourra pas aller parce qu’on ne connait pas là-bas ».

Contacté, le coordinateur de la société dans la préfecture de Pita, a livré sa part de vérité : « Ces parieurs ont gagné sans aucune ambiguïté. Quand l’agent m’a remonté leurs tickets, j’ai appelé la directrice générale pour lui dire qu’effectivement ils avaient gagné. Elle m’a demandé de lui remonter les coordonnées des tickets. Elle m’a rappelé pour me dire que la mise des parieurs était de 400 000FG au lieu de 4 000FG, après vérification, je lui ai prouvé le contraire.

Comme elle (la directrice, NDLR) a vu que cet argument ne tenait pas, elle me dit qu’ils ont joué après l’heure du pari ; là encore j’ai prouvé le contraire, depuis ce jour, elle a bloqué toutes les machines de Pita. Elle ne veut pas payer les gens c’est tout. Présentement, je suis menacé par ces parieurs », explique M. Cissé.

La directrice générale, que nous avons contactée, voit un acte de sabotage et de diffamation de sa société : « Monsieur le journaliste, demandez les si une fois, il y a des gagnants là-bas et que nous avons refusé de payer ? Il y a plusieurs gagnants là-bas que nous avons toujours payés, la technologie a, aujourd’hui beaucoup évolué, personne ne peut tromper son prochain. Ceux qui jouent et gagnent dans les règles de l’art percevront leur dû.  Si ces parieurs qui prétendent avoir gagné ont leurs preuves, qu’ils viennent à Conakry devant la LONAGUI avec les preuves, je paierai leur transport. Nous sommes victimes de notre coordinateur », laisse entendre Madame Rouguiatou Diallo.

Les parieurs qui s’estiment gagnants, ne comptent pas reculer. Ils promettent d’aller jusqu’au bout.

Selon nos informations, depuis l’éclosion de cette affaire, la société Africa Lotto reste fermée pour le moment dans la zone de Pita.

Mohamed Samoura pour Guinee7.com

Publicités

Laisser un commentaire