L’ancien président de la transition guinéenne, le Capitaine Moussa Dadis Camara, répondait aux questions de la partie civile ce mercredi pour le compte du procès des événements du 28 septembre. Me Amadou Oury Diallo, l’un des avocats de la partie civile a demandé la comparution du premier ministre de la transition sous Dadis, Kabinet Komara, sur le motif d’une rencontre qui s’est déroulée dans la matinée du 28 Septembre 2009.

Le Capitaine Dadis a reconnu avoir reçu, le premier ministre Kabinet Komara et le Colonel Tiegboro dans la matinée du 28 septembre 2009.

À la question de savoir si ces derniers étaient venus lui demander des instructions ou demander l’autorisation de la manifestation, Dadis a affirmé que :  » Ça n’avait pas de rapport avec la manifestation. »

Ce qui a amené l’avocat a demandé s’il est prêt à être confronté à Kabinet Komara sur le sujet ? L’accusé a répondu n ces termes : « si cela s’avère nécessaire parce que je ne suis pas en contradiction avec ce que je dis. Avec votre sagesse, il n y a pas de problème monsieur le président (du tribunal, ndlr). »

Le procès du 28 septembre se poursuivra en 2023. Dès le 09 janvier, les comparutions des accusés vont se poursuivre avec la suite de celle du capitaine Moussa Dadis Camara.

Abdou Lory Sylla pour guinee7.com