S’exprimant ce samedi à l’occasion de l’assemblée générale de son parti, l’honorable Saïkou Yaya Barry, a porté de graves accusations à l’endroit du régime Condé.

À en croire le secrétaire exécutif de l’UFR (Union des forces républicaines) des camps de torture auraient été installés pour le pouvoir actuel, dans les camps militaires Kwamey Nkuruma de Kankan et Makambo de Kaloum (Conakry).

“Alpha Condé a dit qu’il prend la Guinée où Sekou Touré l’a laissé. Le camp Boiro est désormais à Kankan, ce camp se trouve également au camp Macambo, à Kaloum. Ces deux endroits se sont illustrés ces derniers temps comme des camps de torture. Des gens cagoulés viennent arrêter les citoyens tard la nuit pour les envoyer dans ces camps pour les torturer. Dieu seul sait si certains ne sont pas morts là-bas “, a-t-il accusé.

Avant d’ajouter : “Il ne faut pas qu’on laisse faire. C’est pourquoi je dis qu’il faut que tout le monde achète des sifflets pour les distribuer dans les quartiers. Ces gens cagoulés sont des tortionnaires préparés par le régime d’Alpha Condé. Il faut bruler ces gens et les tuer, parce que ce sont des hors-la-loi. Ce sont des bandits d’un homme qu’il faut arrêter.”

Et de renchérir : “dès que ces gens cagoulés rentrent dans votre quartier pour arrêter des citoyens, il faut alerter tout le monde. Dès qu’ils rentrent dans votre quartier, il faut les lyncher, s’il faut, les tuer, parce que ce sont des bandits. Et ça sera de légitime défense. Parce qu’au-delà de 17 heures, on ne peut plus arrêter quelqu’un, selon la loi”.

Mohamed Soumah pour Guinee7.com

Publicités