Le Tribunal arbitral du sport (TAS) a rejeté « dans la mesure de sa recevabilité » la plainte portée par Salifou Camara ‘’Super V’’ contre l’actuelle équipe de la Fédération guinéenne de football dirigée par Mamadou Antonio Souaré. voir ci-dessous la décision.

Pour rappel, Salifou Camara ‘’Super V’’, ancien président de la Fédération guinéenne de football, a saisi le, le 10 mars 2017, le Tribunal arbitral du Sport pour l’amener à invalider les conclusions de l’Assemblée générale extraordinaire du 28 février de la même année. Assemblée qui avait porté Antonio Souaré à la présidence de la Féguifoot.

Salifou dénonçait entre autres faits : la corruption des membres statutaires lors de l’Assemblée d’adoption des Statuts ; la validation de certaines candidatures non conformes aux dispositions statutaires ; le caractère illégal des Associations affinitaires et de la Ligue amateur ; la corruption des membres statutaires la veille de l’Assemblée élective etc.

A la réception de la décision du TAS le boutant, nous avons essayé d’entrer en contact avec ‘’Super V’’ qui ne décroche pour le moment pas notre appel. Et n’a non plus pas répondu à notre mail demandant sa réaction.

Cependant, Antonio Souaré que nous avons pu joindre estime que « la vérité finit toujours par triompher du mensonge. Le redressement du football continue. Nous, nous n’avons rien fait. Nous avons remplacé le comité de normalisation. Comment voulez-vous qu’on nous accuse de tous les maux ? Il (‘’Super V’’, ndlr) a été débouté de tout, il est même condamné à nous payer de l’argent (4 000 Francs suisses) et doit rembourser 85% des honoraires d’avocat. Le mensonge est fort, mais ne tient pas la route. Dieu est grand ! Ça fait huit mois nous sommes en justice. Et comme il est allé jusqu’au bout, nous aussi nous irons jusqu’au bout avec les audits », a-t-il martelé de Casa, où il séjourne dans le cadre du CHAN.

Ibrahima S. Traoré pour guinee7.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici