A l’occasion de la journée commémorative du général Lansana Conté, militants et sympathisants du parti de l’unité et du progrès (PUP) se sont massivement rassemblés au siège du parti à la Camayenne, ce samedi. Egalement, le Président Alpha Condé et Cellou Dalein Diallo ont pris part à cette cérémonie. Une rencontre au cours de laquelle il y a eu des altercations entre les gardes rapprochés des deux personnalités. En effet, pendant que le leader de l’UFDG prononçait son discours, le président Condé est arrivé. Du coup, celui-là a interrompu son discours pour descendre du podium. Le hic ? Il ne pouvait reprendre sa place parce que celle-ci était déjà donnée par les organisateurs au président Condé. Et les gardes du corps de ce dernier avaient déjà installé le cordon de sécurité.

L’arrivée du Président de la République coïncide au discours de Dalein. Ce dernier interrompu, Alpha prend la parole : « Nous devons continuer l’œuvre faite par nos prédécesseurs. Le PUP peut ne pas jouer son rôle. Ensemble nous allons faire ce qui n’a pas été bien fait. Nous savons que chacun est venu dans l’intention de faire avancer la Guinée mais on peut toujours être confronté à des obstacles et ne pas atteindre les objectifs que nous nous sommes fixés. »

Le chef de l’Etat a demandé également le renforcement de la démocratie et de l’unité nationale. Après son départ, Cellou Dalein Diallo continue son speech : « J’ai voulu montrer à quelques point le général Lansana Conté s’est avéré un génie militaire. Qui a  été à l’origine de l’attentat du cortège contre le Président Lansana Conté à Enco5 ? Toutes ces zones d’ombres doivent être aussi levées pour qu’on sache qui et qui dans ce pays ? Parce qu’on parle trop et on ne situe jamais les responsabilités. »

Il poursuit. : «  Alors j’étais en train de parler des infrastructures. Alors n’oubliez pas qu’à l’arrivée au pouvoir du Président Lansana Conté quel était le réseau routier. Dès sa prise du pouvoir deux grands projets : c’était la route Conakry_ Mamou. »

Tant d’exemples ont été donnés par le président de l’union des forces démocratiques de Guinée(UFDG). Plus loin, il souligne que l’œuvre du général Lansana Conté ne peut être mise entre parenthèse. Dalein a même sollicité d’augmenter le nombre de jours de cette rencontre qualifiée de «Symposium»

 

 JB.

Publicités

Laisser un commentaire