Dans une interview accordée à un journaliste de notre rédaction ce mardi, Souleymane Doumbouya, directeur national des services de la communication, en outre DG de ABC (représentant de QNET, entreprise de vente en ligne) a déploré, encore une fois les “agissements” du Colonel Tiégboro, patron des services spéciaux de lutte contre le crime organisé. Entretien.

Où en est-on avec l’affaire QNET ?

Souleymane Doumbouya: C’est avec beaucoup de regrets et d’amertume que je parle de ce cas. Comme vous le savez, moi j’ai toujours été un des chantres de ce régime. C’est une vraie ironie du sort…

C’est-à-dire ?

Ce que nous disons, c’est que les agissements de M. Tiégboro sont contraires à tout ce que nous posons comme réforme de la justice. Ce que je ne comprends pas, c’est que M. Tiégboro qui a apparemment un pouvoir étendu, fait aujourd’hui appel au chef de l’Etat, qui est sur d’autres fronts.

Voulez-vous dire qu’outre la justice, le patron des services spéciaux vous charge chez le chef de l’Etat ?

Il est allé accuser à tort certains responsables du parti (RPG Arc-en-ciel) et moi, chez le chef de l’Etat. La seule chose que je demande, on ne peut pas régler les choses dans la passion. Malgré mon obligation de réserve, je suis obligé de parler, parce que lui (Col. Tiégboro) même en tant qu’officier de police, on a comme l’impression qu’il n’obéit plus à la justice.

A vous entendre, la procédure est biaisée ?

En Fait, il faut qu’on puisse respecter quelques minimums de règles qui fondent au moins notre République. Nous réclamons justice, parce qu’aujourd’hui, il y’a une psychose. Le personnel de QNET, à cause du cas de la Guinée, ils ont eu très peur, ils ont fait remonter tous leurs cadres.

Dites-nous, est-ce que QNET est une entreprise d’arnaque ?

Vous savez, c’est comme si un pays est fréquenté par le FMI et la Banque Mondiale et on vous traite d’un État paria. Aujourd’hui QNET est le sponsor de l’un des clubs les plus riches du monde, qui est Manchester City. Pour ceux qui connaissent ce milieu, même les sociétés de loteries ne sont pas autorisées à sponsoriser les clubs. Maintenant QNET est en train de descendre en Afrique et est parmi les sponsors de la Confédération africaine de football. Mais laissez tout ça si vous voulez et demandez à vos confrères des autres pays de l’Afrique si QNET est une entreprise d’arnaque.

Des arrestations se poursuivent avec les services spéciaux ?

C’est une vraie rafle aujourd’hui dans le milieu des RI (représentants indépendants). Ces derniers même veulent sortir pour exprimer leur ras le bol. Mais je leur ai dit que la situation est un peu compliquée. Aujourd’hui tous ces jeunes vivent de QNET, beaucoup n’ont pas eu d’emplois.

Interview réalisée par Alpha Mady pour Guinee7.com

Publicités