Poursuivis suite aux requêtes du conseil de l’ordre des avocats et de celle de l’avocat Me Antoine Pepe Lamah, pour « injures publiques et atteintes  aux libertés  individuelles », le directeur central de la police judiciaire (DCPJ), Aboubacar Fabou Camara et le commandant Sekou Ly, étaient devant le tribunal de première instance de Kaloum, ce mercredi 16 juin.

La présidente du tribunal, Hadja Mariama Doumbouya a fixé la caution à 3 millions de francs guinéens, avant de renvoyer l’ouverture des débats au 23 juin prochain.

L’avocat de la défense, Me Salifou Beavogui s’est réjoui de la présence des deux officiers. « Ce qu’il faut saluer, le contrôleur général, Aboubacar Fabou Camara et le commandant Sekou Ly ont effectivement comparu ce matin. Ce qui est une avancée significative dans l’édification de notre état de droit. Nous allons nous acquitter de la caution. Et le 23 juin, je pense que nous allons batailler dur pour faire triompher le droit et l’état de droit dans cette affaire », a avancé l’avocat.

Abdou Lory Sylla pour guinee7.com