Les violences intercommunautaires étaient, ce samedi 27 avril, au cœur de l’assemblée générale du parti au pouvoir, le RPG Arc-en-ciel. Membre du bureau politique, Seinkoun Camara s’est exprimé sur la question et invité les uns et les autres à cultiver le respect.

Il a fait savoir que : « Ces violences sont dues au manque de respect. Les jeunes ne respectent plus les vieux, on ne respecte pas les femmes, on ne respecte plus les doyens du village. C’est dommage de constater dans nos villages, aujourd’hui, on apprend qu’on met des « Sotikèmô » en prison. Cela, je ne l’avais pas jamais appris. C’est dans ces derniers temps, malheureusement, nous apprenons l’emprisonnement des « Sotikèmô », ce qui est dommage. C’est parce que tout simplement, il y a une déperdition du respect au niveau de nos communautés. S’il y a le respect, les jeunes respectent les vieux, les vieux respectent les femmes, les femmes respectent les jeunes ; nous nous respectons tout simplement, je crois que cela ne pourrait pas arriver. On ne respecte plus les préfets, on ne respecte plus les gouverneurs, on ne respecte même plus le Président. Ou allons-nous camarades ? Nous devons éviter cela, donner des conseils aux jeunes, donner conseils aux femmes, parce que le socle de la paix, c’est le respect ».

Abdou Lory Sylla pour Guinee7.com

Publicités

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici