Le parlement des jeunes leaders de Guinée regrette le fait que les jeunes seront moins représentés au futur CNT (conseil national de la transition). Selon la charte, sur les 81 places du CNT, 5 seront occupées par les représentants des jeunes.

Le parlement des jeunes leaders, a exprimé ce regret à l’occasion d’une conférence de presse qu’il organisée, mercredi 29 septembre, à son siège à Petit Simbaya (Conakry).

« Cinq places, c’est petit quand même. Si on ne vous dit pas la vérité on vous aurait menti. Cinq places pour les jeunes de Guinée, pétris de talent, audacieux qui osent vouloir le changement pour la Guinée, c’est trop petit », regrette Abdourahamane Baldé, président du parlement des jeunes.

Sur le pourcentage, des femmes qui vont siéger au CNT, c’est le même regret. « Nous pensons que 30% pour les femmes c’est déjà très faible, c’est petit. Les femmes portent la moitié du suffrage. En réalité, la femme guinéenne c’est elle qui nourrit le peuple, c’est elle qui soigne le peuple, c’est elle qui règle le problème guinéen. (…) Je crois que si nous voulons que la Guinée aille de l’avant, nous devons avoir l’audace de responsabiliser les femmes », a lancé Abdourahamane Baldé.

Bhoye Barry pour guinee7.com 

00224 628 705 199