La pandémie de la maladie à coronavirus continue de sévir dans le monde. En Guinée, depuis l’apparition de la maladie en mars dernier, le pays a enregistré plus de 13 mille cas confirmés avec près 12 mille guéris. Pour diminuer la chaîne de transmission, le Lions Club Conakry Réveil, a fait un don de kits hygiéniques et de masques en faveur des femmes maraîchères de Sonfonia, dans la commune de Ratoma. 

La remise du don a eu lieu, samedi dernier, à Sonfonia en présence de plusieurs membres de la famille du léonisme, mais aussi des femmes maraîchères. « Le don qu’on a effectué aux dames de Sonfonia, c’est dans le cadre de la lutte contre le COVID-19. Donc, on a donné cinq cartons de savon, 100 litres d’eau de Javel en boîte, des cartons de Bactigels et des paquets de bavettes », a expliqué Cheick Tidiane Bah, président du club Conakry Réveil. 

Madame Diallo Kadiatou, vice-coordinateur des femmes maraîchères de Conakry, au nom  de ses camarades, a remercié les donateurs, car, souligne-t-elle, « ce n’est pas la première fois qu’ils fassent des dons comme ça. Tout ce qu’ils gagnent, ils pensent à nous. Nous remercions ce club ; nous allons sensibiliser les femmes comment l’utiliser, comme on a l’habitude de le faire. Il faut que les gens acceptent de laver leurs mains, acceptent d’utiliser les détergents ».

Poursuivant son intervention, dame Diallo a fait une plaidoyer auprès de ses hôtes, pour la construction d’un hangar qui les mettra à l’abri du soleil. « On a demandé un hangar, parce que vous-même vous voyez, nous sommes sous le soleil. Ce qu’on produit, on n’a pas où mettre, si on a des hangars, au moins tu va mettre les produits là-bas et puis on pourra se reposer ».

A ce propos, Cheick Tidiane Bah, répondra que « le hangar est l’un de leurs besoins, parce que les femmes de Sonfonia, ce sont des femmes maraîchères qui sont là et qui n’ont pas de toit où elles travaillent. Donc, c’est une doléance qu’elles nous ont faite pour les assister, pour leur permettre d’obtenir un hangar pour qu’elles puissent trouver de l’ombre pendant leurs heures de repos, pour pouvoir travailler encore plus aisément », a-t-il déclaré, tout en rassurant que cette demande sera inscrite dans le prochain plan d’action de son club. 

Bhoye Barry pour guinee7.com 

00224 628 705 199