Ayant représenté son parti à la HAC, ce jeudi, au tirage au sort pour l’ordre de passage des candidats dans les médias publics, le patron de la communication de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG), s’est montré sceptique face à des règles et principes édictés par le président de l’institution régulatrice des médias en Guinée.

Ousmane Gaoual Diallo estime qu’il y a un certain nombre de choses inquiétantes dans ce qui a été rendu public par Boubacar Yacine Diallo (président de la HAC ndlr). « Quand on dit que la presse privée, ne fait pas partie de l’espace médiatique guinéen qui doit être règlementé, ça veut dire qu’on laisse la latitude aux partis qui ont plus de moyens, d’avoir accès à plus de médias, à plus de temps d’antenne que les partis qui sont moins dotés économiquement. Cela est un dysfonctionnement, dans tous les pays du monde, le temps d’antenne est compté de la même manière et vous passez dans les médias privés ou dans les médias publics (…)», a-t-il déploré.

Le chiffre 8, c’est le chiffre de résurrection. Le Christ est ressuscité le 8è jour

Avant d’ajouter : « le président de la HAC, dans sa présentation a indiqué que c’est un organe de censure. Je l’ai entendu dire que quand on dit que quelqu’un est un menteur, qu’on va couper. Mais je pense que l’UFDG ne va jamais passer, parce que ce pays est gouverné par un menteur, on est gouverné par un système de mensonge. Si nous dénonçons ça, et que ça doit être coupé, ça veut dire que tout va être coupé. »

Pour ce qui est du tirage proprement dit qui a d’ailleurs placé son parti au 8ème rang dans l’ordre de passage dans les journaux de campagne, Ousmane Gaoual reconnaît que c’est le hasard qui a joué. « Nous avons hérité du chiffre 8, dit-il, et comme je l’ai indiqué, le chiffre 8, c’est le chiffre de résurrection. Le Christ est ressuscité le 8ème jour et j’espère que cela marquera la résurrection du peuple de Guinée, qui retrouvera le chemin de sa démocratie longtemps confisqué par les kleptocrates qui nous gouvernent aujourd’hui ».

Mohamed Soumah pour Guinee7.com