Comme prévu, les différentes parties prenantes pour une sortie de crise du système judiciaire, se sont retrouvées ce mercredi, à la chancellerie du ministère de la Justice à Conakry.

« Je pense que les choses avancent à pas de caméléon. L’avion essaie de décoller. Il a été mis en place ce jour un comité d’experts qui va réfléchir sur l’ensemble des points de revendication d’une part. Mais aussi des propositions de solution qui ont été formulées. D’ici, les deux principalement concernés, je veux parler de la chambre nationale des huissiers ainsi que le barreau de Guinée, vont retourner à leurs bases respectives tenir les assemblées générales à l’occasion desquelles il sera probablement décidé de la poursuite ou de la suspension de la grève pour permettre au comité d’experts pour travailler sur un délai de deux semaines. Et les résultats obtenus par ce comité sera transmis en plénière pour la validation », nous a confié Me Sory Daouda Camara, président de la chambre nationale des huissiers de Guinée.

Avant d’annoncer, que pour des réflexions sur les différents points de revendication, un comité d’experts a été mis en place.

Abdou Lory Sylla pour guinee7.com