Pour le compte du procès intenté contre le colonel Issa Camara, la journée du mercredi 24 Janvier était consacrée aux plaidoiries des avocats et le réquisitoire du ministère public a constaté le correspondant de Guinee.com sur place.

Pendant plus de 3 heures, les quatre avocats de la partie civile sont revenus de façon très détaillée sur le film de ces événements qui se sont déroulés entre le 16, 17 et 18 Juin 2016 dans la préfecture de Mali. Avant le réquisitoire du ministère public, les avocats de la partie civile ont réclamé la somme d’un milliard huit cent soixante-sept millions quatre-vingt-dix mille francs guinéens (1.867.090.000 FG) ; montant représentant les pertes subies.

Un milliard, quatre cent quatre millions, cent quarante un mille francs guinéens (1.404. 141.000 FG) comme dommages et intérêts soit un montant total de Trois milliards, deux cents soixante-onze millions, deux cents trente-trois mille francs guinéens (3.271. 233. 000 FG) tous préjudices confondus.

Dans ce procès qui a duré plus d’une dizaine de jours, le procureur militaire a requis 1 an de prison dont 6 mois assortis de sursis pour le colonel Issa Camara le principal accusé dans cette affaire. Dans la foulée du réquisitoire du ministère public, il faut noter qu’il a demandé à ce que certains accusés soient acquittés pour manque de preuve contre eux.

Les avocats de la défense eux ont plaidé non coupable. Sur les témoignages du préfet de Mali et du Gouverneur de Labé, les avocats ont relevé qu’il n’y avait pas de concordance entre les déclarations faites en enquêtes préliminaires et celles faites à la barre. Par conséquent la défense a demandé au tribunal de ne pas tenir compte de ces témoignages.

Le président du tribunal Koly Kemoko Camara a renvoyé l’audience pour ce Vendredi 26 Janvier 2018 pour la délibération.

Mohamed Samoura Labé pour Guinee7.com

 

Publicités

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici