Le Conseil Africain d’Actions Concertés (CAFAC) qui est une organisation internationale non gouvernementale de la société civile africaine, accrédité en République de Guinée a déployé 30 observateurs internationaux pour observer le scrutin du 18 octobre. Ces observateurs sont répartis sur l’ensemble du territoire pour une mission d’observation et d’appréciations générales des élections présidentielles du 18 octobre 2020.

Ce lundi 19 octobre 2020, le CAFAC, a rendu public une déclaration préliminaire sur cette observation. Selon Placide Boganda Yangongo, coordinateur général des observateurs, « la mission a travaillé de concert avec les autres missions d’observation, afin d’additionner les ressources et contribuer au maillage du territoire par le réseau d’observateurs électoraux voulu par l’ensemble des  différentes missions envoyés par la CEDEAO, l’Union Africaine, l’ONU, la dynamique société civile Africaine, la société civile guinéenne, les partis politique », a-t-il déclaré. 

« Le CAFAC a constaté une forte mobilisation  des différents acteurs de la vie politique, associative, religieuse, organisation de Jeunesse, de femme, appelant à préserver la concorde nationale et la cohésion sociale avant les élections. Une conscience collective prononcée au sein du  peuple de Guinée quand à la préservation de la paix », a-t-il renchéri. 

Et de poursuivre: « Le CAFAC exhorte les acteurs politiques à ne pas prononcer de déclarations inopportunes et irresponsables de proclamation des résultats qui pourrait semer troubles et confusions, mais  a s’en référer à la structure légale  chargée de proclamer les résultats issus des urnes dans les délais, à savoir la CENI. »

Dans la même lancée, deux autres organisations africaines qui ont observé le scrutin ont publié des déclarations qui attestent que le vote s’est déroulé dans les bonnes conditions. Il s’agit de Nouvelle Perspective (OING NP) et les Experts électoraux des pays de la CEMAC.

Bhoye Barry pour guinee7.com 

00224 628 705 199