Les partisans de Badra Koné devant le tribunal

Le chanteur Elie Kamano et un de ses compagnons ont été condamnés par le tribunal de première instance de Mafanco. Chacun écope d’un an de prison dont six mois de sursis. Badra Koné, lui écope de trois ans de prison dont 2 en sursis.

Les deux premiers ont été interpellés lors de la manifestation du FNDC, le dernier la veille.

Lire aussi:

TPI de Mafanco: Liberté provisoire refusée à Elie Kamano, son procès renvoyé à vendredi

A la barre, Badra Koné soutient que ‘‘l’uniforme militaire’’ est en ‘‘vente libre’’ au marché Madina

Abdou Lory Sylla pour guinee7.com

Publicités

Laisser un commentaire