Le procès du 28 septembre se tiendra à la date anniversaire du massacre dit du 28 septembre. Le ministre Charles Wright vient de l’annoncer au cours d’une réunion du comité de pilotage à Conakry, ce vendredi.

La date du 26 septembre, a été changé à « la demande de monsieur le procureur de la Cour pénale internationale qui a sollicité sa présence ici le 28, pour assister à l’ouverture de ce procès ».

Pour le ministre, « cela ne remet pas en cause la capacité de l’Etat à pouvoir organiser ce procès ».

Abdou Lory Sylla pour guinee7.com