Miriam Makeba ou Mama Africa est l’une des chanteuses africaines qui ont le plus fait danser plusieurs générations tant en Afrique qu’ailleurs. Elle est décédée le 9 novembre 2008 à l’âge de 76 ans. A l’occasion de la commémoration du 11 è anniversaire de son décès, la structure Solio Académie Association compte lui rendre un vibrant hommage à partir de ce 8 novembre.

Un concert VIP est donc prévu aujourd’hui vendredi, dans un réceptif hôtelier de la place et demain, un concert grand public au boulevard Telli Diallo. Il y aura des défilés de mode, des séries de maquillages, des coiffures 100% Miriam Makeba.

Pour rendre l’événement plus beau, une chanteuse brésilienne, une sud-africaine, une béninoise et une ghanéenne sont invitées. Sayon Bamba, la directrice générale de l’agence guinéenne de spectacle et certains artistes guinéens sont vont prester.

Luedj Luna, chanteuse brésilienne, a rallié la capitale guinéenne, mercredi dernier. A sa descente d’avion, elle a déclaré : “C’est une émotion pour moi de revenir en Afrique pour une deuxième fois ; mais c’est la première fois que je vienne en Guinée. La première fois c’était au Kenya. Pour moi c’est un rêve qui se réalise de venir en Guinée.” 

“Miriam Makeba est dans mon esprit, elle a chanté les musiques brésiliennes. Myriam Makeba n’a pas été seulement une simple chanteuse, elle a été une référence pour l’Afrique. Elle a lutté contre l’Apartheid, contre le racisme”, a expliqué, la chanteuse brésilienne, avant de préciser : “Je suis là aujourd’hui pour montrer la musique brésilienne, faire un échange culturel entre le Brésil et la Guinée. Je veux montrer mon africanisme en Afrique ; parce que Bahia c’est une partie de l’Afrique.”

C’est la deuxième édition de l’hommage rendu à Miriam Makeba, par Solio Académie Association.

Bhoye Barry pour guinee7.com

00224 628 705 199

Publicités

Laisser un commentaire